Anesthésie pour une Liposuccion

Anesthésie Générale ou Locale

L’activité physique ou le régime alimentaire ne permettent pas de supprimer parfaitement les amas de graisses. Ceci étant, la liposuccion (ou lipoaspiration) se pose aujourd’hui comme une vraie alternative pour remodeler une silhouette. Toutefois, celle-ci n'est pas anodine et suppose nécessairement une anesthésie, ainsi que quelques règles à respecter. On vous explique

Quelle anesthésie pour une liposuccion ?

La liposuccion est une intervention chirurgicale qui nécessite une anestésie générale, locale ou péridurale selon les zones à traiter. Voici dans quels cas ces 3 types d’anesthésie peuvent être pratiqués :

  • L’anesthésie générale : pour plusieurs zones à traiter.
  • L’anesthésie locale : pour une liposuccion moins importante.
  • L’anesthésie péridurale : pour une liposuccion courte.

Le choix de l’anesthésie doit dépendre entièrement de votre bilan préopératoire. En général, une prémédication relaxante peut être nécessaire une heure avant l’opération, mais quel que soit le type d'intervention chirurgicale, vous devrez vous présenter à jeûne pendant l’opération. Ce type d’opération peut durer généralement entre 1 et 2 heures, sauf si la chirurgie demande une anesthésie générale. Dans ce cas, vous serez hospitalisé pendant une journée, voir même pendant 48 heures.

Il existe plusieurs techniques utilisées dans cette opération. Seul le chirurgien plasticien peut décider de quelle technique adopter en fonction du type de votre peau. En général, l’opération consiste à pratiquer une incision au niveau de la zone à traiter. Puis, le chirurgien aspire les amas de graisses par des canules en mousses. Ensuite, toute opération doit se terminer par un pansement en utilisant des bandes élastiques ou d’une gaine de contention élastique. Après 10 à 20 jours, les ecchymoses doivent se résorber et après 3 à 4 semaines, vous pourrez reprendre votre travail.

Les risques liés à l’anesthésie

La liposuccion présente des risques :

  • Imperfection (irrégularités de surface, asymétrie résiduelle…) : il est possible de la corriger après 6 mois
  • La réanimation (en cas d’opération non réalisée par un chirurgien plasticien compétent et qualifié)
  • La phlébite ou l’embolie pulmonaire

Ces risques sont évitables à condition de bien respecter les règles ci-dessus et les impératifs demandés par votre chirurgien plasticien. Il faut noter que la liposuccion n’est pas un traitement de l’obésité ni une solution pour perdre du poids. Elle permet uniquement de remodeler une silhouette et de supprimer les surcharges de graisses.

La Liposuccion : une opération devenue populaire

La liposuccion est une opération chirurgicale qui permet de supprimer les excès de graisses au niveau du ventre, de la culotte de cheval, des seins, des mollets, des cuisses, des genoux, des bras et même au niveau du visage. Le remodelage du cou est le plus pratiqué dans le monde. Mais si vous voulez vous faire opérer, il est vivement conseillé de :

  • Faire un régime alimentaire et/ou une activité physique avant toute opération
  • Confier l’opération à un chirurgien plasticien compétent et qualifié
  • Faire un bilan préopératoire (Demandez un rendez-vous auprès d’un médecin-anesthésiste pour faire un diagnostic)
  • Éviter toute prise d’aspirine, de tabac et d’alcool (Cette liste n’est pas exhaustive. Cela dépend du diagnostic)
  • Ne rien manger 6 heures avant l’opération